Massey Ferguson - La marque fait son « show du futur »

Massey Ferguson - La marque fait son « show du futur »

Massey Ferguson fait son show intitulé « Vision of the futur » depuis le 22 août dernier à Beauvais. 4.000 agriculteurs d’une vingtaine de pays ont découvert les dernières nouveautés de la marque ainsi que ses ambitions pour l’avenir.

A l'essai les moissonneuses batteuses Beta et Delta de Massey Ferguson.
Plus de 4.000 agriculteurs, déjà clients ou pas, se sont réunis à Beauvais. Ils ont pu voir les dernières machines de la marque en fonctionnement comme les moissonneuses Beta ou encore une série spéciale de tracteurs 7626 . La marque annonce aussi le lancement de la commercialisation en France de la série Delta, modèle à technologie hybride de la marque. (© DR)

D epuis une dizaine de jours, Beauvais est la capitale mondiale des tracteurs rouges. Massey Ferguson organise pour ses clients agriculteurs des journées de présentation de ses nouveaux produits comme les tracteurs 7626 de 250 ch ou les moissonneuses-batteuses Beta. Cet évènement s'achève demain et, selon les premières estimations des organisateurs, 4.000 agriculteurs d’une vingtaine de pays d’Europe et d’Afrique ont foulé les terres du Beauvaisis.

A quoi ressemblera Massey Ferguson dans 10 ans ? Reponse avec Thierry Lhotte vice-président marketing de la marque.

A découvrir aussi dans cette web-vidéo, un concept futuriste de moissonneuse-batteuse.

A cette occasion, les dirigeants de la marque ont présenté leur stratégie de développement. « Dans 10 ans, la marque Massey Ferguson sera la même qu’aujourd’hui. Fière de ses racines et tournée vers l’avenir. Nous souhaitons rester le catalyseur des idées et des énergies nouvelles en agriculture » explique Thierry Lhotte vice-président marketing de la marque.

La machine agricole n'est pas une préoccupation principale

Cependant, Massey Ferguson n’envisage pas l’avenir seul. « Nous sommes persuadés que la machine agricole n’est qu’un tout petit maillon de la préoccupation des agriculteurs. Nous sommes nécessaires mais pas suffisants et c’est pourquoi nous pensons qu’il est important de nous allier à des partenaires avec lesquels nous ne sommes pas concurrents, mais qui sont pour nous des moyens de développement pour mieux satisfaire une clientèle de plus en plus exigente et de plus en plus pointue » explique Thierry Lhotte. C’est pourquoi des sociétés à l’envergure internationale comme Trelleborg, Grégoire et Besson, la société Agritel et d’autres sont intervenues par le biais de conférences ou de démonstrations au champ directement auprès des agriculteurs.

Compte tenu de la satisfaction annoncée par la direction de Massey Ferguson, il se murmure qu’un tel événement pourrait être reconduit tous les deux ans dans l’Oise.