Suite du Brexit - Agco Massey Ferguson supprime 250 emplois en Angleterre

Suite du Brexit - Agco Massey Ferguson supprime 250 emplois en Angleterre

Faisant suite à la sortie du Royaume uni de l’Europe, Martin Richenhagen a annoncé la suppression de 250 postes administratifs en Grande Bretagne.

Martin Richenhagen, dirige le groupe Agco depuis 2004Martin Richenhagen dirige le groupe Agco depuis 2004 (©Agco)

Martin Richenhagen, le dirigeant du groupe Agco a annoncé que suite au Brexit, il comptait fermer le siège européen de la marque Massey Ferguson situé en Angleterre. Ce siège européen est la réminiscence de l’époque où l’usine de Coventry était l’usine de référence de la marque. Cette usine est fermée depuis plus d’une décennie.  

Resteront au Royaume-Uni les équipes en charge de ce marché ; pour les quelque 250 autres postes, l’avenir est incertain. « Cela n'a aucun sens d'avoir des fonctions centrales telles que le contrôle de gestion, les finances et les services juridiques au Royaume-Uni », a déclaré Martin Richenhagen à un journaliste du Frankfurter Allgemeine.

Où seront transférés ces postes ? En Allemagne, au siège de Fendt, à Marktoberdorf ? Ou plutôt sur Beauvais, dans l’Oise, où se trouve déjà le reste des équipes Massey Ferguson ? L'avenir le dira.

Martin Richenhagen s'est dit « adversaire des référendums, parce que chaque idiot peut prendre part au débat ».