Tracteur concept - À quoi ressemblera le tracteur du futur chez Massey Ferguson ?

Tracteur concept - À quoi ressemblera le tracteur du futur chez Massey Ferguson ?

Avec son concept de tracteur futuriste sans volant ni rétros, mais bourré de capteurs et de caméras, Massey Ferguson promet-il la lune ? Les tracteurs travaillent seuls au champ et sur la route, l'opérateur reprend la main. Une façon de se conformer à la législation et d'homologuer les machines plus facilement en attendant que la loi s'adapte. Un concept futuriste à découvrir sans faute !

Massey Ferguson NextMassey Ferguson dévoile sa vision des tracteurs du futur. Le concept Next. (©Massey Ferguson)

Massey Ferguson a dévoilé sa vision du futur aux agriculteurs en tirant le voile sur son tracteur concept baptisé MF Next. Un engin différent qui donne un avant-goût de la direction que pourraient prendre les tracteurs de la marque dans les années à venir.

Le concept montre la manière dont Massey Ferguson envisage le look futur de ses tracteurs. Celui-ci incarne l’ADN de la marque et sa vision qui consiste à rendre la technologie plus accessible, plus facile d’utilisation et plus abordable pour le maximum d’agriculteurs.

Piloter la dose d'intrant en temps réel

Le design futuriste du MF Next le rend pratique et facile à utiliser. L'engin est totalement ou partiellement autonome selon qu'il travaille au champ ou circule sur la route. Les technologies embarquées pilotent les fonctions liées à l'agriculture de précision. Des capteurs et des cameras sont intégrés aux outils pour piloter la dose d'intrant en temps réel.

Côté confort et ergonomie, la cabine à quatre piliers bénéficie d'un système de conduite sans volant et de trois écrans pour gérer les travaux. Le pare-brise est équipé de l’affichage tête haute via la réalité augmentée. La télémétrie transfère des données vers tous les systèmes de gestion d’exploitation et possède des capacités de diagnostic à distance pour permettre la maintenance préventive. Question pneumatique, là aussi l'électronique embarqué contrôle automatiquement la pression.

Des capteurs et caméras intégrés sur le toit de la cabine

Point de vue connectivité, le système intègre par exemple un scanner de cultures pour fournir en temps réel les données nécessaires aux outils pour gérer la dose d’intrants. Des capteurs connectés et des caméras sont intégrés sur le capot et le toit de cabine du tracteur. L'objectif est de scanner le sol et la culture en temps réel pour mesurer les paramètres du sol et des cultures en place. Par exemple, le degré d’humidité et le taux de matière organique. En déterminant les zones où il manque de l'azote, le système décide en temps réel de la dose à apporter. Reste à moduler la dose ou adapter les tronçons en utilisant les informations. L'ensemble n'apporte que la quantité nécessaire aux besoins de la culture.

Par ailleurs, la technologie MF Guide pilote automatiquement le tracteur, le MF Task Doc cartographie le travail et transfère automatiquement les informations via la télémétrie MF Connect. En parallèle, les capteurs embarqués ajustent d’autres systèmes du tracteur : le contrôle d'effort, la suspension de la cabine ou celle du siège conducteur.

Pneumatiques sans carbone et contrôle automatique de pression

Trelleborg en profite pour présenter sa nouvelle génération de pneumatiques sans carbone et dotés du contrôle de gonflage, qui ajuste automatiquement la pression pour répondre au changement de condition. Les roues fournissent la traction optimale en limitant l'impact sur le sol. Le système CTIS+ Inside de Trelleborg est un exemple de technologie connectée en temps réel qui simplifie le travail des agriculteurs et le rend plus efficace.

Le constructeur estime que les tracteurs offrant la conduite autonome partielle ou totale seront plus adaptés et pourraient surtout être mis sur le marché plus rapidement, l'opérateur conservant la possibilité de conduire l'engin depuis la cabine. Cependant, le concept ne propose plus de volant. La conduite s'effectue via deux joysticks à la place. Celui de gauche contrôle la direction ; celui de droite la transmission en permettant le changement de vitesse et l’inversion de sens de marche. Sans oublier la commande des distributeurs pour piloter les outils et les autres fonctions.

Fini les rétroviseurs, deux caméras à vision nocturne les remplacent

Dans les champs, l'agriculteur pourra opter pour une conduite entièrement autonome. Pour cela, trois écrans permettent de régler et de contrôler les fonctions du tracteur et des outils. La télémétrie transfère les données de travail directement sur l'ordinateur de l’exploitation (en fonction des autorisations accordées par le producteur). Fini les rétroviseurs ! Ils sont remplacés par deux caméras HD à grand angle avec vision de nuit. Les images seront diffusées en cabine sur des écrans. Le bruit en cabine diminue grâce au système de fixation du moteur qui laisse un espace de 25 cm entre la capot et la cabine. Le refroidissement en bénéficie également.